Go go go !

Un soleil de fou pour le départ réchauffe le cœur au moment des adieux. Les amis, la famille, les voisins, les parents d’élèves, que de joli monde pour nous voir prendre la route. Les enfants se battent pr monter dans le camion : c’est comme un tour de manège en grand ! Chaussures interdites. Si on peut le garder propre encore quelques petits jours… 

Les embrassades durent un moment. Café, croissants, jus. Papote et rires. On est bien sur notre petit parking de Genneviliiers entouré de toutes ces belles personnes. A un moment il faut bien se décider à partir. Même si nous sommes ultra libres niveau horaire. Pas de stress comme sur le quai d’une gare ou dans un terminal d’aéroport. Bisous, câlins, mots doux à l’oreille. Nous prenons la route le cœur serré mais tellement heureux de cette parenthèse de liberté. 

C’est déstabilisant un tel départ. Laisser ses clés. Plus d’adresse fixe, plus de boîte aux lettres. Plus de factures, plus d’abonnements pour les enfants. Plus de cartes postales.  Plus de courrier quoi. Les filles voulaient une boîte aux lettres sur le camion a un moment… 

Plus d’appartement. Plus de ménage, plus de repassage (ah non c’est vrai on a arrêté il y a déjà quelques années).  Plus de chez soi avec plusieurs pièces distinctes !

Lâcher le rythme du boulot. Plus d’élèves, plus de collègues (👎🏻), plus de réveil. L’esprit se libère de l’espace (important) occupé par l’école. 

S’éloigner des proches. Pas simple. Nos familles, proches et nombreuses, aimantes et présentes. Nos amis. De longue date, toujours fidèles et précieux, ou rencontrés plus récemment mais avec un très bon potentiel amitié à développer ! Chacun se reconnaîtra…. 

On part pour mieux revenir, on ne vous oublie pas!! 

Cap sur Stasbourg donc pour rejoindre l’Allemagne, notre premier pays à découvrir. Il fait vraiment un temps de dingue. Lunettes de soleil sur le nez, musique à fond pour apaiser l’émotion du départ, nous filons. Silencieux et heureux. 

Jeanne est plongée dans ses lectures installée au fond du camion sur la banquette arrière. Elle a vraiment besoin de son espace à elle. Surtout en grandissant. Nous respectons cela et acceptons de la voir grandir. Elle garde (par sa place d’aînée) un statut particulier. Dans le sens où nous franchissons avec elle les étapes naturelles (et nouvelles) de l’évolution de l’enfance à l’adolescence. Et nous avons peu de chance de nous ennuyer vu sa repartie et son caractère ! 

Louise écoute la musique, chante, danse, joue (seule ou avec son frère assis juste à côté). Elle lit notamment un petit guide de conversation pour enfants sur l’allemand. Louise est moins solitaire que Jeanne. Juste derrière nous dans le camion, elle est rassurée que nous soyons facilement réactifs à ses demandes nombreuses et fréquentes d’attentions. Une toupie qui tombe, une envie de bonbon, un titre de musique qui démange, une question comme : 

« Maman on va travailler aussi le we ? -Question intéressante mais euh non faut pas pousser. »

Ou autre question à la pause déjeuner « C’est déjà l’Allemagne ? – Pas encore ma chérie, bientôt, demain. »

Louise a besoin de tout savoir : elle aime savoir ce qui l’attend. Et c’est bien normal. Le monde adulte a ses repères de temps et d’espace bien définis. Un agenda bien rempli, un gps qui nous guide sans effort de notre part. Louise se laisse porter par ces réflexes d’adulte mais aime en savoir plus! Et c’est très bien. Elle remet en question nos habitudes. On va d’ailleurs remplacer l’agenda par le carnet de voyage et le gps (pratique quand même cette histoire) sera secondé par des cartes. 

Samuel joue avec ses lunettes de soleil. Ses yeux clairs sont vite dérangés par cette luminosité incroyable. Il pioche dans une réserve de jeux et petits livres aménagé près de lui. Il prend ses marques dans le camion. C’est pour lui que ce voyage engrange le plus de nouveauté et d’adaptation. Il s’acclimate bien pour ce premier jour. 

A l’avant, les parents sont détendus, réalisent le début d’une nouvelle aventure et papotent itinéraire. Le trajet en Allemagne se précise. Forêt Noire, Bavière avec le lac de Constance, Munich, Nuremberg, Berlin. A peu près. On aime bien cet à peu près. 

On trouve un petit coin pour dormir avant Nancy, sur les bords de la Moselle. Une application de notre téléphone permet de visualiser sur la carte différentes options pour la nuit : tente, bivouac, camping, aire de camping-car. Une petite aire boisée à quelques kilomètres de la N4 que nous suivons quasi depuis Paris nous semble parfaite. On fait juste une pause sur une aire de jeux avant d’y arriver. Indispensable pour se dégourdir les jambes avant la nuit. 

On déroule l’intérieur du camion pour le transformer en table conviviale. Les filles écrivent leur journal de bord, Sam dessine et découpe (nouvelle passion). On calcule le nombre de kilomètres parcourus pour la journée. Vive notre tableau velleda. 

Dîner rapide, histoires (lues seules ou par nous ou écoutées grâce aux nombreux narrateurs qui se sont enregistrés, merci à eux!!) Allez au lit! Il est tard et les émotions sont fatigantes. Les filles tombent de sommeil. Samuel refuse d’aller dans son lit. Il hurle un non très autoritaire. Sa super cabane semble le terrifier. Bon bah on va se serrer, viens avec nous! Mais tu ne dors pas 6 mois avec nous je te préviens. 

Elle était bien cette première journée. Presque trop parfaite. Il y a toujours une lenteur maladroite quand on reprend le camion. L’installation en interne demande énergie et organisation à 5. Pas rien. Pour une remise en route, tout nous a semblé facile et naturel.

Je ne vais pas vous écrire un long récit quotidiennement (c’est plus le temps que l’envie qui me manque) mais cette journée de départ etait trop spéciale. Et j’avais plein de mots dans ma tête que je devais vous écrire pour entamer cet échange. Parce que oui on échange. On veut des commentaires en pagaille, des nouvelles régulières, des coucous qui réchauffent le cœur. On voyage parce qu’on est accro depuis plus de 10 ans mais on aime autant voyager que le partager. Communiquer, dialoguer, écrire, lire, narrer, exprimer, photographier. Bon vous avez l’idée quoi ! 

A très vite ici ou ailleurs pour garder le contact alors. Prenez soin de vous et surtout ne vous inquiétez pas pour nous… on est bien bien bien! 

Jubajalousam 

26 COMMENTS
  1. Drôle d’ambiance sur le trajet retour. Gorge nouée, larmes qui roulent en silence. Et cœur léger.
    C’est dur de laisser partir ceux qu’on aime. C’est dur de tourner une jolie page. Mais il y aura toutes les autres. Parce que se dire au revoir ici pour mieux se retrouver ailleurs. Sans aucun doute.
    A votre retour dans 6 mois tout sera tellement différent. Un bébé,un déménagement, une nouvelle vie plus loin.
    Mais dimanche, sous ce soleil radieux, je me suis rappelée qu’on n’est jamais loin des gens qu’on aime. On les porte avec soi, partout.

    Rendez vous ailleurs, bientôt ou presque.
    L💜ve.

    Cha 5 ans ago Reply
  2. Bonne route à vous 5 et profitez de cette belle aventure pour nous !
    On ne vous a pas vu partir, mais je compte bien vous suivre dans vos péripéties… le voyage par procuration cela reste quand même du voyage 😉
    Bises.
    Claire

    Claire AMELINE 5 ans ago Reply
  3. Dimanche 17
    Le quintet monte à bord,
    Le moteur démarre,
    Les enfants derrière les vitres,
    Les mains s’agitent,
    Des envois de baisers,
    Des larmes d’émotions,
    Le camion s’ébranle,
    Le camion s’avance,
    Le camion s’éloigne,
    Le camion disparaît…
    Ouf, les mots réapparaissent dès ce matin!
    Avec des informations comme on aime pour mieux vous imaginer.
    Des Pok de Maé à partager

    Maé 5 ans ago Reply
    • Mots de mère en fille. Merci maman. Bisous

      juju 5 ans ago Reply
  4. Je n’ai pas pu être au départ vu le retour tardif du ski mais j’ai pensé fort à vous. Hâte de suivre vos aventures, hâte de vous lire. Vous nous emmenez dans votre voyage et c’est chouette comme tout. Des bisous tt plein

    Florine 5 ans ago Reply
  5. J’ai trop hâte de lire la suite!
    Comme ça a l’air chouette ☺️

    Émilie 5 ans ago Reply
  6. Hello maître ..
    Nous n avons pas pu être Là hier…nous vous souhaitons bonne route…. a bientôt de vous lire…
    Lino, loane, leonie et maman

    Lino 5 ans ago Reply
  7. Du soleil, de la bonne humeur et de l’emotion ! La vie en fait ! Très heureuse pour vous de savoir profiter de la vie et d’oser partir, de savoir faire une parenthèse, pour découvrir le monde et en famille en plus ! Tellement de choses à partager et qui resteront dans vos mémoires ! Parce que le temps passe très vite et que , sans avoir rien vu venir, les enfants partent et volent de leurs propres ailes… c’etait l’idée mais on est pas préparés… Profitez bien, on est tellement contents pour vous !
    Bises

    Sophie 5 ans ago Reply
    • Merci! On va profiter avant qu’ils grandissent en effet… mais on a un peu de marge …! Bises

      juju 5 ans ago Reply
  8. Coucou on voit que vous êtes bien installés dans le camion . On vous souhaite encore une fois bon voyage !! Un bon départ que d émotions pour tout le monde !!😘😘😘😘
    AGATHE !!😘😘😘😘
    Pour Jeanne :😍😍😍 de la part de Margaux

    • Merci les filles !! On est bien installé, tout roule pr nous. Bisous

      juju 5 ans ago Reply
  9. Ah! Souvenirs…
    Différents, bien sûr, mais on retrouve des sentiments, des émotions… Nous vous souhaitons à tous les 6 (le camion fait partie de la famille, non? 😉 a-t-il un petit nom? ) plein de belles choses. Nous allons vous suivre avec plaisir et avidité! Gute Reise! Bises des Ker (qui ont un peu perdu leur boussole avec le retour…).

    • Oui j’iamgine que nos récits font écho aux votres! Le camion est un acteur principal du voyage ms il n’a pas encore été baptisé… bises à vs 4

      juju 5 ans ago Reply
  10. Merci pour ces premières impressions positives ! On réalise pas encore trop que vous êtes partis pour plusieurs mois…
    Martin à qui on a demandé où étaient Jeanne, Louise et Samuel ce matin a répondu « dans le camion » ! Il voulait voir des photos de ses cousins. Comptez donc sur nous 3 pour suivre votre aventure, dépaysez-nous et envoyez-nous du rêve !
    Grosses bises des Bracq

  11. Très bonne route les amis. J’ai bien pensé à vous hier. J’étais moi aussi sur ce parking par la pensée. Gros bisous à vous 5

    Karine 5 ans ago Reply
  12. Heureuse de lire ta belle écriture qui nous emporte dans les roues de votre camion.
    Heureux d’avoir partagé ce soleil et ces aurevoirs radieux.
    Nous aussi, quand on vous a quitté, on a allumé la musique. Et nous aussi, on a ressenti un peu de votre liberté !
    Bonne route et merci pour tout ça …
    Violette Bibiche, Matt, Léonard et bientôt les autres
    😘

    Violette 5 ans ago Reply
  13. Bonjour maître et la petite famille,bon voyage. j’étais content de te revoir, dommage de plus de voir à l’école. La classe c’est pas pareil sans toi. bisous

    Laurent 5 ans ago Reply
  14. Joli l’article.
    Impression d’être à vos côtés.
    Profitez bien et bon courage pour les nuits avec Samuel 🙂
    Bizz à vous 5

    Elsa 5 ans ago Reply
    • Samuel s’acclimate au camion, le coucher s’amemiore de jour en jour! Pourvu que ça dure … 🤞🏻
      Bises

      juju 5 ans ago Reply
  15. Quel plaisir de te lire à nouveau. Profitez bien de tous ces beaux moments de découvertes en famille ! On vous embrasse fort!
    Stéphanie

    Stéphane 5 ans ago Reply
    • On profite à fond!! J’ecris Tous les jours, je publie un nouvel article très bientôt. Bises à vous 4

      juju 5 ans ago Reply
  16. Bonjour Jubajalousam !

    On a vu vos photos et lu tout l’article, on voit que vous vous amusez bien! On hâte de vous revoir, on vous souhaite une bonne route. Nous aussi nous vous raconterons notre classe de neige 🙂

    Bon voyage, à très bientôt !

    Classe des CM1c

    CM1c 5 ans ago Reply
    • Merci pour votre message. On a eu de la neige. On a vu des surfeurs sur une drôle de vague dans un parc de Munich. Je fais l’ecole dans le camion le matin. Je vous souhaite des bonnes vacances. Jeanne

      juju 5 ans ago Reply
  17. Bonjour maître, bonnes vacances en famille, merci de nous faire des photos et l’histoire de vos decouvdrtes. Je serai content dès quetu vas revenir. 🇦🇨🇦🇩🇦🇪🇦🇫🇦🇬🇦🇮🇦🇱🇦🇲🇦🇴🇦🇶🇦🇷🇦🇸🇧🇭🇧🇬🇧🇫🇧🇪🇧🇩🇧🇧🇧🇦🇦🇿🇦🇽🇦🇼🇦🇺🇦🇹🇩🇲🇫🇯🇩🇰🇫🇮🇪🇺🇩🇪🇪🇹🇨🇿🇪🇸🇨🇾🇪🇷🇨🇽🇪🇭🇨🇼🇪🇬🇨🇻🇪🇪🇨🇺🇪🇨🇨🇷🇩🇿🇨🇴🇩🇴😗😌🤠😇😻🧑👨‍🎓🤴👼💆‍♂️👫👨‍👧‍👦💋❤🌕👨‍🎓☀️
    Souhil

    Souhil 5 ans ago Reply
  18. Bonjour à toute la famille,
    Nous n’avons pas pu être là malheureusement le jour de votre départ pour vous dire un dernier au revoir .
    Cependant nous lisons votre voyage avec grande attention, pour le plus grand plaisir d’Hanya qui a encore du mal à se faire à l’idée de ne plus voir sa maîtresse…
    Profitez bien et faites nous rêver à travers vos récits.
    La famille Guerfa.

    Maylis 5 ans ago Reply
  19. Merci beaucoup Lino, Laurent et Souhil pour vos commentaires !
    J’espère que vous passez de bonnes vacances.

    Baptiste 5 ans ago Reply

LEAVE A REPLY

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com